Mais que sont-ils devenus ?

Témoignages

Virginie Gagneux, en alternance chez Carnac Thalasso & Spa Resort  (2017)

 


« La licence pro e-commerce & marketing numérique effectuée en alternance dans le cadre d’une période de professionnalisation était une alternative idéale pour poursuivre à performer la transition numérique au sein de mon entreprise. Elle permettait d’anticiper les évolutions de mon métier d’assistante commerciale.

L’alternance est la solution optimale pour mettre rapidement en pratique en entreprise les enseignements acquis. Cela permet de bénéficier d’une interactivité efficace car les problématiques professionnelles du moment sont évoquées avec les enseignants et les intervenants professionnels.

Enfin, mes diplômes post-bac ayant tous les deux étés effectués en alternance, je peux aujourd’hui à 40 ans, mettre en avant un niveau de cette Licence professionnelle avec une spécialité numérique très porteuse mais aussi une expertise métier de 18 ans. »

JEANNE-CLAIRE LE GUICHER  (2014)

Interview de Jeanne-Claire, manager de projet SEO chez Mediaveille


GAETAN BONNOT (2013)

« Pour ma petite histoire personnelle, après avoir quitté la formation en juin 2013 j’ai rejoins la société Publicis Webformance à Saint Brieuc (filiale du groupe) au poste d’intégrateur web. C’est une société spécialisée dans la création de sites internet pour les TPE/PME. J’ai rejoins cette société en août 2013 et l’ai quittée un an après pour rejoindre ma société actuelle à Angers.

Je suis actuellement et depuis août 2014 intégrateur web au pôle Recherche & Développement de l’entreprise Exhibis Event Software (filiale du groupe Léni). Notre spécialité est la mise en place de toutes les structures informatiques liées aux événements (salons, séminaires, …) avec accueil des visiteurs, mises en place des réservations, sites vitrines et site de réservation d’emplacements pour les exposants, emailing de masse et gestion de données.

La LP-ECOMN m’a beaucoup apporté, notamment en vision web globale. Que ce soit en gestion de projet, de technique ou de webmarketing, elle a été un bon complément à ma formation initiale en commerce et marketing. Le stage, notamment, m’a permis de développer un réseau intéressant et solide, qui me permet aujourd’hui d’avoir des contacts intéressants avec les acteurs web de la région Nantaise ».


ALEXANDRE MASSON (2011)

« Après un BAC STG (sciences et techniques de gestion) option marketing, j’ai fait un DUT d’informatique à l’IUT de Vannes, au cours de cette formation j’ai fait un stage dans le développement web chez JULIANA multimédia à Vannes. Ça m’a bien plu. En fin d’année de DUT j’ai appris l’existence de la licence e-commerce et marketing numérique. J’ai pu en parler avec un ancien de la LP-ECOMN, qui travaillait avec moi pendant mon stage. Grâce aux différents projets à réaliser, j’ai pu apprendre beaucoup sur la gestion de projet, ça m’a donné les bases dans le monde du web et pas seulement au niveau technique. En exerçant une veille constante, via Twitter et les flux RSS j’ai pu profiter pleinement des compétences des intervenants et pu aller plus loin dans mon apprentissage. Ce fut simple car l’entreprise où j’avais fait mon stage de DUT et travaillé pendant l’été me reprenait pour le stage. Je suis donc retourné chez JULIANA Multimédia. Avec pour mission d’auditer les process de l’entreprise au niveau du référencement, afin de concevoir un extranet pour permettre à l’entreprise de passer moins de temps à rédiger les rapports de référencement et de fournir aux clients un rapport clair, simple d’utilisation, et pour finir de commencer la réalisation. A la fin de mon stage l’entreprise m’a proposé une prolongation de stage. Ayant un projet de voyage de longue durée, j’ai refusé et préféré un CDD dans l’agence ID’Interactive de Vannes. Mon salaire en tant que développeur web a toujours tourné autour de 1500€ en CDD. »


BRUNO PEUVRIER (2010)

« La licence m’a ouvert beaucoup de portes et m’a permis de sortir du lot par rapport aux autres étudiants d’autres formations. Elle m’a permis d’ouvrir ma vision sur le monde du travail et sur les possibilités de postes après les études. J’ai effectué mon stage à Toulouse chez AGM TEC, une société e-commerce qui est leader en Europe de la distribution de Caméras de canalisations. J’y ai réalisé pas mal de missions dont la réalisation d’une petite dizaine de sites internet (création, gestion, référencement, e-marketing…).

A la fin du stage, j’ai eu une proposition d’embauche. Actuellement, je suis Chef de Projet E- Marketing pour l’une des marques phare des Laboratoires Pierre Fabre. Mon poste est basé à la direction générale du groupe dans la ville de Castres près de Toulouse. A la sortie de la licence, aujourd’hui, je gagne environ 40 000 € par an (avec les primes). »


 

 

VICTOR RATIER (2010)

« La licence e-commerce et marketing numérique m’a apporté de nombreuses connaissances dans le domaine de la vente sur Internet. Des compétences théoriques mais surtout concrètes (solutions e- commerce, référencement, bases html css, doit etc.) J’ai découvert et apprécié le milieu et rencontré des personnes intéressantes.
J’ai effectué mon stage à l’office de tourisme d’Angers dans le service Marketing. J’avais en charge la gestion du site au quotidien et sa promotion online ainsi que la préparation du cahier des charges pour la refonte.
Après ma licence obtenue en 2010, j’ai continué mes études à l’Université d’Angers en Master 1 Management parcours Marketing. Je suis actuellement en Master 2 Marketing et TIC. Cela me permet d’avoir un cadre plus théorique en terme de Marketing afin d’accéder plus facilement à un poste à haute responsabilités dans ce domaine. »


FREDDY LUCAS (2009)

« Obtenue en 2009, la licence m’a permis de découvrir le domaine du référencement web. J’ai fait mon stage en agence web à Vannes à ID interactive (référencement). Embauché en janvier 2010 dans l’entreprise Juliana, je suis actuellement référenceur et je m’y plais bien. »


ALEXANDRE LE MERRER (2009)

« Tout d’abord, je dois avouer que c’est une formation qui attire la curiosité et suscite beaucoup de questions lors des entretiens d’embauche. J’y ai fait de belles rencontres avec des gens qui comme moi étaient (et sont toujours) passionnés par le web. A mon avis, la formation englobe bien ce qu’il faut pour lancer sa boutique en ligne. Cependant, je pense que pour ma part, il m’a manqué peut-être un peu de formation PHP mais les quelques cours m’ont permis de mettre le pied à l’étrier et de me donner le goût et l’envie d’en savoir plus à ce sujet en m’auto-formant un peu plus tard. Les travaux de groupe permettent de s’immerger dans la création d’une boutique en ligne professionnelle. Là encore, ce fut très formateur, où j’ai pu notamment faire la découverte du CMS Prestashop et de la manière de le configurer et personnaliser.

C’est par la découverte de ce CMS que j’ai décroché mon premier emploi quelques mois après. J’ai d’ailleurs eu la chance de travailler avec un entrepreneur qui m’a laissé créer sa boutique en ligne en interne en totale liberté et en me faisant totalement confiance.Dans cette petite entreprise (5 salariés), je m’occupais également de la communication, du référencement et de la relation-client. Ce fut une entré en la matière très formatrice. 3 ans plus tard, je suis arrivé à Rennes, où je me suis occupé du site d’une coopérative distribuant du matériel agricole. Entreprise beaucoup plus grande avec 450 magasins et 200 millions de CA. Le site était encore une fois une boutique en ligne mais privée, uniquement accessible aux adhérents du réseau. J’étais également en charge du référencement et du graphisme, en lien avec le responsable Communication.

J’ai quitté ce poste au bout de 3 ans, pour suivre ma compagne et je suis actuellement auto-entrepreneur dans la création de site, le référencement et la rédaction web. Cependant, il reste très difficile de se démarquer dans ce domaine et je suis à la recherche d’un emploi plus stable sur Rennes ou Nantes. Voilà, je pense que c’est à peu près tout pour mon parcours.

Pour revenir à la formation, je dirais que c’est une très bonne formation , que je recommande, car elle attire l’œil des recruteurs et permet de mettre le pied à l’étrier pour se lancer dans le Commerce en ligne bien-sûr, mais aussi vers des poste de référenceurs, de trafic manager ou encore de webmaster ».


JOHNATHAN MALGOGNE (2008)

« Je conserve un très bon souvenir de ma formation, qui s’appelait encore Licence Professionnelle Commerce Electronique à l’époque. Elle a été pour moi l’ouverture vers des horizons variés dans le monde de l’informatique en permettant de consolider mes bases et de goûter à des activités dont je ne soupçonnais que l’existence. Le programme, particulièrement bien ancré dans le monde actuel et remis au goût du jour chaque année d’après ce que j’ai pu en apprécier, est particulièrement intéressant dans le cadre du démarrage d’une vie professionnelle dans le monde de l’informatique notamment orientée vers le web.

Après une première expérience en tant que co-gérant d’une société de communication web, avec Antoine Tournaire, également ancien diplômé, et actuel intervenant au sein de la formation je crois, j’ai laissé de coté l’aspect web pour aborder le monde de la production informatique. Aujourd’hui chef de projet, je retrouve dans mes activités de tous les jours des éléments que j’ai pu aborder lors de ma formation et j’admets volontiers que même dans un domaine pourtant si différent, elle aura été très profitable pour ma progression et mon adaptation. Cette licence est un diplôme que je conseille à mon entourage les yeux fermés si tant est que la motivation est au rendez-vous. »


JÉRÉMIE

« La formation Licence professionnelle e-commerce et marketing numérique m’a apporté de multiples connaissance que j’ai pu exploiter durant mon stage à Chefdecuisine.fr. Le gérant et patron du site étant seul, il y a eu donc une multitude de choses à faire pour améliorer ses performances, j’ai donc pu toucher à beaucoup de choses. Je suis actuellement chargé d’affaires du secteur numérique pour la Régie Industrielle des établissements pénitentiaires. Je gagne 1700 euros par mois. »


GUILLAUME LEMARCHAND (2004)

« Souhaitant me spécialiser dans le e-commerce et le Web-marketing, j’ai intégré en septembre 2003 la licence e-commerce et marketing numérique de Vannes. Possédant des compétences techniques grâce à un DUT Services et réseaux de communication, (j ai pu acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine de la gestion de projets et du e-marketing.) Les cours étaient dispensés par des intervenants de qualité ainsi que de nombreux professionnels expérimentés. Loin d’être une formation théorique, la licence permet de travailler sur des cas concrets, notamment pendant le stage et de bien se former aux différents métiers du e-commerce.

Lors de mon stage effectué dans une agence de communication, j’ai travaillé à la mise en place d’un site marchand pour un important VPCiste dans le domaine de l’équipement pour professionnels. Étude de marché, Benchmark concurrentiel ont été les premières missions qui m’ont été confiées. J’ai ensuite créé la boutique en ligne avec une solution de création de sites Internet : PowerBoutique. Grâce à ma connaissance de ce logiciel, ainsi que mes compétences en gestion de projets acquises lors de mon année de licence, j’ai été embauché par l’éditeur du logiciel PowerBoutique.

En septembre 2006, j’ai mis en place le Département référencement de PowerBoutique. Celle-ci accompagne des marchands dans la génération de trafic qualifié par référencement naturel (SEO) et payant (SEA). En tant que responsable seo, je gère à présent une équipe de 4 consultants. Convaincu par la qualité de la licence de Vannes, c’est naturellement que lors des recrutements, je diffuse systématiquement nos offres d’emploi auprès des étudiants de cette licence. D’ailleurs en 2011, un ancien étudiant fraîchement diplômé de Vannes a rejoint l’équipe référencement PowerBoutique. »


GUILLAUME

« La licence e-commerce et marketing numérique m’a permis d’un côté de me perfectionner sur certains aspects comme tout ce qui était lié à la création de sites Web par exemple et les notions de graphisme et d’un autre côté cela m’a permis de découvrir d’autres aspects très importants dans le E-commerce comme le Webmarketing et plus particulièrement le référencement (secteur dans lequel je travaille aujourd’hui). Les différents projets en groupe ont permis d’apprendre à travailler en équipe ce qui peut me servir dans mon travail actuel et le stage m’a permis de mettre en œuvre des notions acquises durant l’année.

Mon stage s’est déroulé au sein de l’agence Web Juliana Multimedia à Vannes. Mes missions étaient diverses : faire un audit complet de la solution Google Analytics et le tester pour différents clients ayant des sites E-commerce pour voir le réel intérêt de cet outil pour ce type de clients ; réalisation de diverses missions de référencement naturel pour différents clients (audit technique, audit lexical, mise en place des recommandations, travail du maillage interne et externe…).

Actuellement je travaille au sein de la Société Mediaveille à Rennes qui est une agence de Webmarketing. J’ai été embauché à la suite de mon Master 2 (2 semaines après la fin de mon stage dans une autre agence web nantaise). Mon poste à Mediaveille étant chargé de référencement naturel, mon objectif est d’améliorer le positionnement des sites de mes différents clients dans les moteurs de recherches dans le but bien sûr d’augmenter sa notoriété et/ou ses ventes. Mon salaire moyen était dans une fourchette de 1300 à 1600 euros net à mon arrivée. »


Ils se sont lancés dans l'aventure !

Diplôme en poche, certains étudiants se sont lancés dans l’aventure de la création d’entreprise et connaissent le succès …

entreprise Tempête de l'Ouest - LP-ECOMN
entreprise Retail Me Not - LC-ECOMN

CONTACTEZ NOUS

Besoin d'aide ? Vous avez une question ? Vous ne trouver pas l'information que vous chercher ? N'hésitez pas à nous écrire, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

©2017 LP-ECOMN - Tous droits réservés - Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?